img-news

Qui ne s’est jamais plaint de payer trop d’impôt ? De ne rien y comprendre ? Ou encore de se perdre parmi la myriade de formulaires administratifs qui composent la déclaration d’impôt sur le revenu ? S’il est bien un pays qui se distingue par la complexité de son système fiscal, c’est la France. Jeune pousse de la FrenchTech, la start-up TacoTax s’est justement donné pour mission de simplifier l’impôt sur le revenu des contribuables.

TacoTax, le coach fiscal dématérialisé pour vos impôts

Bien souvent, les contribuable sont seuls face au système fiscal. Depuis le calcul de l’impôt sur le revenu jusqu’aux cases à cocher (sur le bon formulaire évidemment), c’est un véritable parcours du combattant qui attend les contribuables dès l’ouverture du service de déclaration. Sans compter qu’à partir de janvier 2019, les choses vont encore se compliquer avec le passage au prélèvement à la source pour l’ensemble des contribuables.

Réduire ses impôts, investir dans la défiscalisation, remplir sa déclaration ou simplement trouver les réponses à ses questions, sont autant de démarches face auxquelles les contribuables sont souvent perdus. Tacotax propose un service en ligne, ou, mieux, un assistant virtuel gratuit, qui aide les particuliers à optimiser leur fiscalité et leur patrimoine. Le tout repose sur un algorithme qui analyse la situation de chaque utilisateur : 4000 d'entre eux ont bénéficié de ce service gratuit et ont pu ainsi optimiser leur fiscalité.

D’ailleurs, l’impôt sur le revenu n’est pas le seul sujet que TacoTax s’emploie à décortiquer : le crédit immobilier, les impôts locaux, la défiscalisation ou encore la loi Pinel ont chacun leur simulateur dédié.

L’impôt sur le revenu, au cœur de notre vie quotidienne

Uberisation des services oblige, on peut désormais engager un salarié, mettre son appartement en location ou encore commander un taxi en ligne, en quelques clics seulement. Pour les acteurs de l’économie collaborative, des particuliers qui proposent du soutien scolaire à domicile aux services de professionnels en ligne, la question rituelle de l’impôt vient tôt ou tard se poser. Notamment les obligations déclaratives.

Location meublée, prestations, cotisations sociales, salariales, revenus fonciers, mais aussi les événements de la vie familiale : naissance, divorce, mariage, déménagement, etc. Rien ne doit échapper à l’administration fiscale. Pourtant, tout ce qui a trait aux impôts demeure relativement opaque pour la majorité des contribuables, sauf le stress fiscal qui lui, est bien ancré. Si vous vous souvenez de l'affaire de Thomas Thévenoud qui en 2014, justifiait le fait ses loyers et ses amendes en retard par cette « phobie administrative », dont le stress fiscal est synonyme,

Une source d’angoisse que traduisent les chiffres de la déclaration 2017 :

  • 5,3 millions de contribuables accueillis dans les SIP (les Services des Impôts des Particuliers),
  • 4,1 millions d’appels traités
  • 2,1 millions de mails adressés aux services fiscaux.

Même préremplie par l’administration, la déclaration de revenus demande – au minimum – une vérification. Et si 21,4 millions contribuables n’étaient pas imposables en 2017, tous porteront cette année un soin particulier pour la remplir.

C’est précisément la mission de TacoTax : démystifier l’impôt sur le revenu. Et simplifier la situation fiscale des contribuables tout en leur proposant d’optimiser leurs finances personnelles.